Les commentaires des lectrices et lecteurs

Merci à toutes et à tous de me suivre.

Avis de Valérie Palud (auteure) sur Amazon le 28/03/2020 à propos de Stups

Bravo, l'imaginaire nous embarque dans un film.

Yeah, un très bon roman comme d'habitude avec cet auteur. Une histoire qui pourrait être réelle. Les auteurs savent de quoi ils parlent, du coup c'est très crédible.
Bien écrit, on peut facilement s'imaginer au cœur de l'enquête. Ce livre pourrait faire un bon film d'ailleurs.
Un conseil : Lisez-le !!

Chronique de Briphi 17  sur Amazon le 30/03/2020 à propos de Stups
Eric Oliva est un auteur confirmé mais aussi flic à la PJ de Nice. Il s’associe avec Denis Richard, de la brigade des stups de Nice, pour signer ce roman policier noir et obscur comme la couverture et le trailer que je vous invite à visionner.
Ils nous plongent dans un trafic international de stups entre le Maroc, l’Espagne et Nice. On va suivre l’enquête avec l’équipe du commandant Pierre Risso à la tête de la brigade des stups. Avec eux, on va planquer, surveiller les suspects et les nourrices, filer la voiture préparée, bourrée de produits de Malaga jusqu’à Nice. La pastiller sur un parking d’autoroute pour pouvoir faire léger et permettre à l’équipe qui est en France de ramener le dispo jusqu’à destination sans se faire croquer. C’est un échantillon de mots qu’emploi nos flics et va falloir vite s’y faire car de lecteur on devient acteur.
L’histoire est crédible, c’est aussi un atout à ce récit. Valérie, ex junkie, veut quitter son amant Marco, narco trafiquant en Espagne, qui est devenu au fil des transactions et du temps parano et violent. Mais on ne quitte pas un homme comme lui aussi facilement. Elle va donc imaginer de le faire tomber et pour cela elle va reprendre contact avec son ancien amant, Pierre. On s’attache à nos deux personnages et on espère qu’ils pourront enfin un jour vivre leur propre histoire Mais rien n’est simple avec nos deux auteurs. Ils vont nous tourmenter notre lecture.
Mon ressenti : J’ai beaucoup apprécié ce roman, le vocabulaire est adapté, certaines scènes sont saisissantes de réalisme, j’y étais. Le style est vivant, expressif et percutant. Les chapitres s’enchaînent, tous nos sens sont en alerte. On y retrouve du suspense, de la tension, un peu de romance et beaucoup d’adrénaline. C’est un roman complet avec une bonne intrigue, des personnages biens travaillés et attachants. On tourne les pages avec avidité, on veut savoir comment tout ça va se terminer et la fin m’a filé quelques frissons.

Chronique de Shanai57  sur Amazon le 28/02/2020 à propos du Vase rose

Quand dès le premier chapitre, Frédéric voit son fils mourir dans ses bras, et malencontreusement par sa faute, on comprend vite, en temps que parent, que la suite va être difficile à accepter..
Qui a remplacé le médicament du petit garçon par du cyanure ? et dans quel but ?
J'ai eu froid dans le dos pendant toute l'enquête, je me suis mise à la place de ce papa qui ne cherche que la vérité, et qui risque de perdre encore bien davantage que son fils . À défaut de trouver le vase rose,  j'ai eu l'occasion de découvrir le poteau de la même couleur, à la toute fin du livre quand finalement, Bam, mic down..
Un retournement de situation auquel je n'aurais jamais pensé..
Chapeau bas pour ce livre qui fait frissonner , pour finalement nous surprendre comme jamais..

Chronique de Stef  sur Amazon le 17/05/2019 à propos du Vase rose

Hellooo bonjour à tous 😀
J'ai terminé la lecture du livre "le vase rose" de Mr Eric Oliva et waouh j'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture !
Frédéric est un homme comme les autres, une femme, un enfant, une maison, un boulot... Jusqu'au jour où sa vie bascule dans le cauchemar, le pire que l'on puisse s'imaginer... la perte de son enfant...
Comment dès lors survivre à une telle tragédie ? Comment faire pour continuer à vivre quand la plus belle part de notre existence n'est plus?
Frédéric à décidé, il va se battre, au lieu de sombrer dans la plus profonde des dépressions, il va tout faire pour venger la mort de son fils...
Et c'est là qu'on est happé, ficelé, on ne lâche rien, on avance, on veut savoir, on pleure avec lui et on se bat avec lui!
L'auteur nous en fait voir de toutes les couleurs, il nous balade de sa plume cinglante et d'une belle fluidité, on ne s'ennuie pas...

 

Chronique d'Aurélia Bouclet  sur Amazon le 03/10/2019 à propos de Hotspots

Quand le groupe Klein de la PJ de Nice est chargé d'enquêter sur l'assassinat effroyable d'une famille russe, elle ne s'imagine pas que ce massacre est le premier d'une longue liste qui va toucher l'équipe en plein cœur...
Hotspots est une petite merveille pour les amateurs de Thrillers! Eric Oliva a réussi ici un gros coup !
L'histoire est excellente, les personnages incroyablement bien travaillés et d une grande profondeur. Eric Oliva réussit, par je ne sais quel tour de magie, à nous faire faire partie de cette équipe, j'ai été complètement immergée et aspirée par l'univers de cet auteur !
Il est difficile de sortir la tête de l'enquête et du rythme fou imposé par un psychopathe comme je les aime! ( 15 ans de thérapie que je commence... demain...)
Franchement, le Psychopathe est tout bonnement Énorme! ... du début à la fin ( WTF ... cette fin ...!)
C'est un grand grand BRAVO ! Si vous ne connaissez pas cet auteur, allez-y les yeux fermés.
Pour les gens comme moi ( euh ... comment dire ...les gens qui aiment les boyaux ... mais poétiques 🤪 ) ne passez pas à côté de Hotspots! Parole de Scout!

Chronique d'Ophélie (QuandOpheLit) sur Babélio 21/01/2019 à propos de Hotspots

S'alternent une enquête fébrile sur les meurtres atroces d'un tueur en série aussi sanguinaire que machiavélique et une mise en scène savamment orchestrée dont le rythme est plus lent voire théâtral.
Horriblement bien raconté: un roman abouti, structuré avec un vocabulaire précis grâce auquel on arrive à ressentir les émotions de tous les personnages.

Avis de SophieMC le 11 juin 2019 à propos d' Une vie de flic

J'ai beaucoup aimé les différentes anecdotes racontées et vécues par l'auteur lui-même.
Son parcours dans le 93... Ses émotions, sa vie privée, bref son quotidien de flic.
Un très bon livre bien écrit entre biographie et faits réels.
Une très belle découverte et une très belle rencontre avec Éric, un auteur qui n'a pas fini de nous surprendre
🤗

Chronique d'Ophélie (QuanOpheLit) sur Babélio 21/01/2019 à propos de Hotspots

En refermant ce roman, émue, je me dis qu'il est bon de lire des romans policiers exempts de clichés !
Ainsi pas de flic divorcé, alcoolique ou en proie à ses démons. Aucun lieu commun pour ce polar mais bien la description d'une réalité.Tout y est, de la véracité des logiciels utilisés au manque de moyens en passant par le respect scrupuleux du déroulé d'une enquête de police.
Eric Oliva m'a emmené dans son univers, non seulement par ce respect

Avis de Barbara le 22 septembre 2019 à propos d' Une vie de flic

Récit autobiographie professionnel où l'on suit la progression du métier de flic. Sans tabou mais sans exhibition, non plus. Au fil des pages, les motivations, les espoirs et les désillusions y sont décrits avec une parfaite précision.
Tel un métronome, l'auteur nous entraîne dans son univers. Récit très bien écrits, de façon très structurée. La plume est dynamique ponctuée de quelques traits d'humour.

Chronique de Barbara sur Amazon 25/01/2019 à propos de Hotspots

Génial !!!

L'équipe du groupe Klein, police niçoise, se retrouve face à un tueur en série froid et sadique, tuant de façon aléatoire qui leur donne bien du fils a retordre.
Le Tueur en série prend de l'assurance à chaque meurtre montant en gamme face à la cruauté de ses meurtres. La violence de ses actes monte crescendo. Les raptus délirant se font de plus en plus puissants.
Un thriller comme on les aime ! Nous cheminons avec les enquêteurs, face à leurs doutes, leurs interrogations et leurs convictions. Où la compassion laisse place à l'investigation. Ils n'ont plus le choix.
Nous rentrons dans la tête du tueur où ses délires ne font qu'accroître et participons en détail avec lui à ses actions de tortionnaires se faisant avec le temps de plus en plus atroces .
Les scènes y sont décortiquées avec précision, tout y est ! La vue, l'odeur et les bruits.... Il ne manque plus que le touchée.
Un vrai page turner qui te tient en apnée jusqu'au bout. Aucun temps mort. L'enquête est bien menée et ficelée à la perfection.
J'ai adoré !

Chronique de Émilie sur Amazon 12/04/2019 à propos de Hotspots

Plus puissant que Le Vase rose !!!

Dès les premières pages, Eric Oliva capte notre attention et nous livre une mise scène spectaculairement atroce avec une famille Russe sauvagement assassinée. On entre direct dans le vif de sujet ! Puis, la tension va crescendo…toujours plus de suspense, toujours plus de violences, toujours plus gore !
Le groupe Klein de la PJ de Nice va être confronté à un tueur en série qui sévit avec une rare violence et dont l’appétit reste insatiable. Les meurtres sont tous plus horribles les uns que les autres, les actes de barbarie dépassent tout ce que vous pourrez imaginer ! Mais où donc l’auteur puisse t-il toutes ses idées ??? J’ai été stupéfaite !! J’ai serré plus d’une fois les fesses à la lecture de certains passages ! Donc, âmes sensibles, s’abstenir !!
Dans ce thriller redoutablement efficace, on suit tour à tour notre tueur en série et l’équipe de la Crim’. La lecture est addictive, difficile à lâcher, les chapitres se dévorent et la plume est fluide ! L’enquête est bien menée, et nos flics ne souffrent pas des clichés habituels que l’on peut retrouver dans les polars (flics alcooliques, divorcés, au bord de la rupture,…) . On apprend à connaitre Nice et sa région avec l’écriture très visuel de l’auteur.
Eric Oliva met ici en avant la pression journalistiques lors d’enquêtes de cette envergure, une pression pour les journalistes mais également pour les enquêteurs.
Le seul bémol que j’ai pu avoir, c’est que j’ai très rapidement deviné qui était le tueur en série…j’aurais aimé être surprise. Or la fin était largement prévisible. Cela aurait pu être un coup de cœur si l’auteur avait réussi à me surprendre…
En résumé, Hotspots est encore plus puissant que « Le vase rose », et il faudra avoir le cœur bien accroché pour certaines scènes (dont je me suis régalée).

Chronique de Nathaliemillet65 sur Babélio 12/02/2019 à propos de Hotspots

GROS COUP DE ❤️! Eric Oliva nous offre avec hotspots un excellent thriller dans lequel le suspense nous tient en haleine jusqu'au dénouement ! La police niçoise sous les ordres de Nathalie Klein se retrouve face à un tueur en série qui choisit ses victimes sur un coup de sang et dont les crimes montent en gamme au fils de l'histoire . Par son écriture fluide et très visuelle Eric nous emmène dans son univers avec une excellente description du quotidien de la vie des enquêteurs de la PJ de Nice sans clichés . Pour bien connaître Nice , Éric nous plonge au cœur de cette ville merveilleuse avec une enquête addictive dont les crimes ne nous laisserons pas insensibles !!! Pour moi 20/20 et 5 🌟🌟🌟🌟🌟! Un seul regret .. attendre le prochain 🙂

Commentaire de Natoch sur Amazon 01/02/2019 à propos du Vase Rose

Frédéric Caussois est le père de Tao qui vient de mourir sous ses yeux alors qu'il vient de lui donner une cuillère de son médicament fraichement ramené de la pharmacie.... Cela n'est pas sans nous rappeler de tristes faits divers réels... Mais qu'en est-il de cette histoire ? L'auteur nous dépeint la colère d'un père face à la mort de son enfant et à la recherche de la vérité coûte que coûte. Un livre sans fioriture, sans en faire trop (point de violence ni d'hémoglobine) mais qui nous happe et nous mène en bateau bien gentiment... Style simple, fluide. Les chapitres sont relativement courts et on se laisse entraîner assez bien dans les émotions de chacun des personnages jusqu'au dénouement.... J'ai adoré la fin ;-))) Merci M.Oliva ! Une très belle découverte... je vous le recommande : bon moment de lecture assuré ; quoique en tant que parent, on a très vite des sueurs froides et des bouffées d'angoisse....

Chronique de Jean-Michel sur son blog Polarmanique à propos de Hotspots

Nice, sa promenade des Anglais, sa vieille ville.  Lorsque toute une famille de restaurateurs d'origine russe est retrouvée par hasard sauvagement assassinée dans son établissement, c'est l'effervescence dans les services de la police judiciaire locale, peu habituée à ce genre de macabre événement! C'est d'autant plus le cas quand une nouvelle découverte sanglante se fait jour quelque temps plus tard avec un modus operandi très proche! Y aurait-il du serial killer à l'horizon dans la capitale du farniente? Probable , quand l'équipe pourtant très soudée et très opiniâtre des flics ne parvient plus à suivre le rythme infernal qui leur est imposé par ce tueur malade qui va crescendo dans l'horreur! Et pas une piste, aucun indice à se mettre sous la dent malgré des recherches tous azimuts , Nathalie, Marco , Laurent , Barbara sont au bout du rouleau et sous un stress constant sans que , pour autant , une simple lueur vienne éclaircir l'horizon très sombre! Incompréhensible , insoluble , quoique.......C'est le meurtre épouvantablement sauvage d'un rédacteur en chef qui va ouvrir une première perspective, puis le narcissisme du monstre qui va se retourner contre lui à l'aide des fameuses "fadettes"! Certes, cet opus est indéniablement violent et l'auteur n'hésite nullement à tremper sa plume dans l'hémoglobine la plus saumâtre mais c'est aussi pour la cohérence de l'action et la crédibilité du texte donc pas d'hésitation ni de crainte injustifiée, vous pouvez, lecteur accro., vous y plonger sans peur. Excellent polar, belle écriture émouvante notamment quant aux états d'âme et à l'abnégation des policiers. Un grand merci aux éditions Lucien Souny et à Véronique Thabuis. 

Chronique de Polar et Café noir sur Babélio 12/03/2019 à propos de Hotspots

C'est toujours intéressant de découvrir un polar écrit par un flic, on y retrouve une approche très réaliste du quotidien du métier.
Ce policier ne déroge pas à la règle, et m'a beaucoup plu.
On suit ici une équipe de flics niçoise dans la résolution d'une enquête sordide (attention, certaines scènes sont hard), on y découvre leurs méthodes d'investigation avec des hauts, des bas, des pistes qui parfois ne mènent à rien. Des flics simples, pas de super héros, qui traquent avec persévérance le moindre détail qui permettra d'appréhender le tueur.
Et ça fonctionne, j'ai pas vu défiler les pages!

Commentaire de Barbara sur Amazon 08/01/2019 à propos du Vase Rose

L'enquête est bien menée et vivante comme l'histoire de ce thriller, dont le fond est très poignant. On s'attache aux personnages, Fred, Linda mais aussi Cindy qu'on voudrait aider !
J'ai apprécié le style d'écriture de l'auteur qui fluide et très agréable à lire. Quelques notes d'humour y sont parsemés, ce qui m'a fait sourire.
Malgré le thème du thriller, Je l'ai trouvé agréable et très intéressant à lire. Il est très riche en description et en émotion.

Commentaire de paraty62 sur Booknodele 05/10/2018 à propos du Vase Rose

Percutant !

​Frédéric Caussois perd tout ce qu'il avait du jour au lendemain avec la mort de son fils aussi brutale qu’inattendue.

​Cet homme normal qui avait une petite vie bien rangée avec son entreprise ,sa femme et son fils se retrouve en pleine dépression à chercher des réponses à ses questions.

​Il mènera donc sa propre enquête sur le drame quitte à y laisser sa peau et tout ce qu'il possède. Sur son chemin il trouvera des personnes plus ou moins bienveillante et surtout il découvrira la nature humaine si complexe avec ses qualités et défauts insoupçonnable.

​Ce livre est le récit d'une quête d'un père pour la vérité et aussi il nous pose la question du devenir d'un couple et d'une famille face au drame? Peut_on surmonter la mort d'un enfant et aller de l'avant ?

​Seul petit bémol je regrette la couverture et le titre qui pour moi fait penser aux voyages dans le temps et ne permet pas de définir le contenu qui mérite d'être plus connu et reconnu .

​En bref, une histoire prenante qui saura vous toucher . Forte par son réalisme et l'authenticité de ses personnages si humains avec une fin surprenante qui est comme le reste du roman : juste? A lire pour le côté psychologique, les personnages, le côté touchant et la facilité de s'identifier aux personnages.

Commentaire de manU17 sur Babelio le 30/04/2018 à propos du Vase Rose

"Tu fermes ta gueule et tu sors d'ici tranquillement. Par contre, si je découvre que je me suis trompé et que tu es pour quelque chose dans la mort de mon fils, je te poursuivrai jusqu'au bout du monde pour te crever. Je t'en donne ma parole."
Qu'y a-t-il de pire au monde que la perte d'un enfant ? Pas grand-chose je crois… Existe-t-il pire situation que voir son enfant mourir dans ses bras après lui avoir fait prendre son médicament habituel ? Sans doute pas…
C'est cette abomination que va vivre Frédéric Caussois. Après la mort atroce de son petit Tao, rien ne sera plus jamais comme avant. Au-delà de la douleur insurmontable, Il est comme pris dans une spirale infernale, c'est toute sa vie qui s'écroule. Une seule chose lui permet encore d'avancer : son obsession à découvrir la vérité…
Avec le Vase rose, Éric Oliva réussi un excellent thriller qui se lit quasiment d'une traite. Il nous prend dans les filets de son histoire pour ne plus nous lâcher. L'empathie fonctionne à plein régime. Comme lui, on veut connaître la vérité, savoir ce qui s'est réellement passé et que le coupable soit puni…
Petit plus, après une histoire totalement haletante, un twist final aussi inattendu que bienvenu !

Commentaire de GaSSim sur Amazon le 25/08/2018 à propos du Vase Rose

C'est un thriller prenant avec des actions bien menées, un scénario entre un père à la recherche de la vérité sur la mort de son fils et des gendarmes plutôt flegmatiques... Un suspense jusqu'au bout et en prime un dernier twist à la fin mais... pchttt ! bouche cousue ... L'écriture est fluide, les personnages attachants que demander de plus pour passer quelques belles heures de lecture !

Commentaire de Muriel par mail le 26/08/2018 à propos du Vase Rose

Bonjour,

J'ai passé un très bon moment avec votre livre que j'ai, en effet, lu d'une traite car je voulais savoir. Sur l'intrigue, on comprend assez vite que le médicament y est pour quelque chose et je voulais savoir "le fin mot" de l'histoire. Mais il y a aussi cette hyper-réalité qui accroche : la survenue d'un drame en une seconde, la destruction du couple, ce qui raccroche à la vie...ou pas. J'ai eu envie de prendre la main du héros et de l'accompagner sur son chemin. J'aime l'écriture : rapide mais qui laisse la place à la description des lieux, des sentiments et aide à s’imprégner de l'histoire. Je retiens l'ange "plus grassouillet que le premier" qui m'a fait rire. Dans ce drame, quelques pointes d'humour respectueuses sont bienvenues. Elles ancrent encore plus dans la vie, parfois tellement absurde que l'on en rigole. La sexe sensuelle est réussie aussi. Donc un plaisir ! Bravo et merci. J'ai passé 6 heures avec cette famille. Ce ne sont pas des lectures que je "fréquente" et je découvre qu'elles apportent des surprises. Muriel

Commentaire de Virginie sur Babelio le 09/07/2018 à propos du Vase Rose

Je n'avais lu aucune critique sur ce livre, je ne connaissais que le résumé qui en dit peu et c'est très bien. J'ai pu donc me glisser dans l'histoire sans savoir, où elle allait me mener et c'était ce qu'il fallait, car je suis entrée de suite dans ce roman.
Comment ne pas se mettre à la place de cet homme qui vient de connaitre le pire ?
Il va partir en quête de vérité, que va-t-il trouver ? Jusqu'où est-il capable d'aller ?
Le résumé en dit très peu et je vais faire de même ! Je vous conseille de ne pas lire trop d'avis car certains en disent trop sur l'histoire. Quoi de mieux que de tout découvrir pendant la lecture !
Mais je vais surtout vous conseiller de tourner les pages de ce roman noir qui saura vous réserver bien des surprises... jusqu'à la fin.
A votre tour de suivre les pas de Frédéric...

Commentaire de Lucy sur Babelio le 12/06/2018 à propos du Vase Rose

Commençons par le commencement : la couverture, trop belle, j'ai vraiment craqué, et j'avoue que c'est avant tout pour elle que j'ai commandé le livre auprès de l'auteur (oui ça m'arrive !)
Frédéric Caussois vit heureux avec sa femme et son fils, jusqu'au jour où celui-ci meurt d'empoisonnement lorsqu'il lui donne un médicament... (le cadre est posé, et ça m'a rappelé l'histoire de la Josacine). Frédéric va alors tout entreprendre pour connaître la vérité sur la disparition tragique de son enfant unique. Ce thriller est extrêmement bien crédible et réfléchi du début à la fin, on accompagne ce père meurtri dans sa quête de vérité, en totale empathie avec tous les sentiments et les émotions qui le submergent. Il est vivant, on s'attache facilement à lui. C'est très bien écrit, l'écriture est fluide, je n'avais qu'une seule envie, tourner les pages encore et encore.
Et le fin, mais quelle fin ! On ne s'y attend pas du tout ! Et pour en lire des thrillers, rares sont ceux qui me surprennent vraiment ! Là je dis chapeau !
En refermant ce livre, je souriais comme une idiote.
Alors merci Eric, je découvrais l'auteur, et promis, j'en lirai d'autres !!
J'ai A-DO-RE !!!

Commentaire reçu par mail  de André Foucault le 12/06/2018 à propos du Vase Rose

Je ne regrette pas que le hasard m'ait conduit à Cultura ce Dimanche 10/06. Je me suis fait avoir, il y avait longtemps que je n'avais pas dévoré un livre comme cela, lutant pour ne pas m'endormir, et m'apercevoir à 4 h, page 230, qu'il me restait 1 heure avant de passer sous la douche. J'ai été scotché. Contrairement à mes lectures habituelles, plus trashs, plus violentes, j'ai pris cette autre forme de violence qu'est le perte d'un enfant comme un uppercut. Une très belle découverte.

Bravo

André

Commentaire Amazon de Marie Villon le 30/05/2018 à propos du Vase Rose

… ma surprise fut grande quand je commençais à découvrir les noms des villages où se situe l'intrigue ...Petits villages du Rhône où je suis née où j'ai grandie fréquenté l'école celui où ma mère était née et où résident encore quelques tantes et pas mal de cousins cela change toute la façon d'appréhender la lecture .Pour en venir à l'histoire c'est un thriller bien écrit sur le combat d'un père qui vient de perdre son enfant et qui ne reculera devant rien pour trouver le responsable de cette perte tragique le suspens est garanti jusqu'au bout

 

Commentaire d'un client Amazon le 09/05/2018 à propos du Vase Rose

C’est un thriller sombre, déchirant et surprenant ! Non, non, on recommence… à vrai dire il est WOUAH !!! Une explosion d’émotions !
Revenons à l’essentiel…
Nous nous retrouvons au cœur d’un village de la campagne lyonnaise, où chaque habitant a son histoire, chacun a son caractère bien dessiné et vaque à ses occupations. Notre copain d’enquête, c’est Frédéric. Il est chef d’une entreprise d’import/export et a une petite famille fort sympathique. Il va chercher son petit garçon Tao à l’école, un peu en retard ! Puis passe à la pharmacie chercher son médicament avant d’entamer une bonne soirée avec sa petite famille. Une fois le repas terminé, il est l’heure pour Tao d’aller se coucher. Frédéric lui lit l’histoire du vase rose… Tao se gratte sans discontinu et Frédéric lui administre son traitement. L’horreur, il voit son petit garçon se faire arracher par la grande faucheuse sans que Frédéric ne puisse rien faire ! Mais que s’est-il passé ?
Éric Oliva nous plonge dans un monde d’émotions. Toutes aussi différentes que terrifiantes ! Comment l’être humain trouve-t-il la force de se relever de l’enfer dans lequel il est plongé ?
L’auteur, malgré, que ce sujet est était déjà bien exploité, trouve une petite brèche pour nous donner son point de vue, à sa manière.
Il nous transporte à travers différents personnages et différents points de vue.
Le fil rouge ? C’est Frédéric qui n’a de cesse de trouver les réponses pour exorciser son mal-être et enfin laisser son fils reposer tranquille.
Va alors s’enchaîner une enquête de folie qui va nous mener derrière les portes des maisons, sous les tapis où sont cachés les secrets et les non-dits.
On découvre des personnages à la dimension bien réelle. Des sympathiques comme Linda, la préparatrice en pharmacie, des rustres et des faux-jetons comme Ahmed, un sale type celui-ci ! Ou encore des démunis, des empathiques, des escrocs, des je-m’en-foutistes ou passe-ça-sous-la-pile-on s’en-fou, etc. La vie, la vraie, comme on la vit…
Éric Oliva aborde des sujets chocs. La disparition d’un enfant, l’état dans lequel les parents peuvent se retrouver par la suite, les femmes battues, les escroqueries diverses, etc. Somme toute, des sujets loin d’être facile, mais vu et revus. Cependant, il les aborde avec de la finesse, du panache et de l’entrain. On vogue à travers le maelström de la vie, les petits et gros pépins, les frustrations et les ressentiments. Les réactions des êtres humains, les peurs, les joies, les horreurs et les folies.

C’est un thriller psychologique. Vous vous torturez l’esprit ! Si vous voulez poser votre cerveau, attendez un peu !
Pas vraiment de temps mort dans ce livre pour pouvoir souffler. En effet, on réfléchit, on calcule, on cherche, on est surpris, on vit avec les personnages et on les comprend... L’auteur a ce style d’écriture qui fait qu’on glisse avec les personnages et on se les approprie… Il nous tient en haleine jusqu’à la fin ! Et quelle fin ! Extraordinaire. Et là, tout se met en place comme un puzzle ! C’est une explosion !
Oh, je lui en ait voulu ! Oui, de m’avoir fait vivre ça, mais j’ai compris et croyez-moi, ce thriller ne vous laissera pas indifférent ! Vous vous poserez moult questions, vous vivrez multitude de choses et surtout… je ne vous dirai rien de plus 
Plongez dans ce livre, il est démoniaque ! J’adore !
Je vous en souhaite une bonne lecture et accrochez vos ceintures !

Commentaire de Morphéa le 22/05/2018 à propos du Vase Rose

Je suis restée un moment à tenir ce livre entre mes mains une fois refermé. Je n'arrivais pas à le lâcher tellement j'ai vécu cette histoire dans ma chair. Comme l'impression de vivre les émotions du héros en direct. La perte d'un enfant est la pire chose que des parents peuvent vivre et dans le Vase Rose c'est ce qu'on ressent. On veut savoir la vérité en même temps que le héros.
Merci Eric pour cette histoire qui m'a mis les larmes aux yeux et chambouler le cœur.

Commentaire Amazon de Zoé Mosca le 14/05/2018 à propos de Du soleil vers l'enfer

Je suis Emma. <3
Voilà comment je tenais à commencer cette chronique.
Je suis Charlie. Car être Charlie c'est dénoncer ce qui a bouleversé le monde entier.
Être Charlie c'est dénoncer l'impensable, l'impardonnable, l'horreur.
Être Charlie c'est se soulever pour devenir une vague puissante qui fera barrage, peut-être, à l'inhumain, à l'irrespect au droit de vivre librement, de vivre en sérénité, de vivre en confiance, de vivre. :-(
Être Emma, c'est faire entendre ce qui est chaque jour camouflé, mis de côté, oublié.
Être Emma c'est se soulever pour que cesse un jour, peut-être, la manipulation et l'utilisation de l'être humain en tant qu'objet, quoique l'objet a souvent bien plus de valeurs que le cœur quand il s'agit d'assouvir une dépendance ou de mener à bien un commerce. Mais pas ici, pas dans cette histoire, pas Emma... Alors je suis Emma.
Nous voici ici dans un Polar que je définirais aussi en tant que Thriller, car le récit d' Eric Oliva nous plonge dans autant d'enquêtes que de peurs, autant d'immersion dans l'univers policier que dans l'univers trafiquant...
Quand vous commencez à lire la première page s'en est fini pour vous, jusqu'à la dernière vous ne lâcherez pas ce livre, car il vous est impossible de lâcher Emma. Vous êtes tour à tour officier de police - dealer - mère au foyer - douanier, vous êtes dans une cité - sur un yacht - à la maison - en voyage, mais surtout vous êtres pris dans une tornade d'émotions et d'accélérations cardiaques... ! :-O
Emma ce pourrait être votre mère, votre sœur, votre fille. Ce pourrait être votre femme, votre cousine. Ce pourrait être votre frère, votre fils, votre père. Emma ce pourrait être votre mari, Emma ce pourrait être vous. Peu importe qui, cela se passe ici et aujourd'hui. Il n'y a pas de petites ou grandes causes, il n'y a que des causes à défendre. Je suis Emma.

Commentaire d'un client Amazon le 26/04/2018 à propos de Du soleil vers l'enfer

Très bon polar qui se lit d'une traite, écriture fluide, sans temps mort dû au chapitre court. N'importe qui pourrait se trouver à la place d'Emma , perte de boulot, les dettes qui s'accumulent, on prend le 1er "taff" qu'on trouve, sûrement pas le meilleur, et hop le piège, la dégringolade vers l'enfer. Comment ça va se terminer ? A vous de le découvrir. Je tenais à signaler à l'auteur qu'il a très bien choisi sa couverture, je la trouve "top". Et je verrais bien ce roman en adaptation cinéma, pas vous ?

Commentaire Amazon de Client Kindle le 02/04/2018 à propos de Du soleil vers l'enfer

Très bon roman! Il est catégorisé polar mais je le trouve à la limite du thriller tant l'angoisse est omniprésente. Les personnages ne laissent pas indifférents où on les aime où on les déteste, le rythme est soutenu, les détails criant de vérité.
Belle découverte que cet auteur.

Commentaire Amazon de Elodie M. le 27/03/2018 à propos d'Une vie de flic

J'ai adoré. On entre dans le quotidien d'un "flic" qui n'est pas de tout repos ... Ce livre est intéressant et aide à mieux comprendre ce métier, ses bons ou mauvais côtés et surtout les dysfonctionnements auxquels les "flics" doivent faire face.

Commentaire Amazon de Page le 19/02/2018 à propos de Du soleil vers l'enfer

Tout simplement génial !

J’ai beaucoup aimé lire cette histoire. Le réalisme est bluffant. On a l’expression d’écouter une personne raconter son histoire. Je l’ai dévoré.

Commentaire Amazon de Julie le 18/02/2018 à propos d'Une vie de flic

Bon livre

Super livre, je l’ai dévoré, en dehors de certains passages trop longs et superficiels à mon gout.
Je le recommande.

Commentaire Amazon de Boullenger le 09/12/2017 à propos d'Une vie de flic

Quel humanisme ! Quelle belle personne que ce flic !

Merci Éric Oliva ! J'ai aimé l'écriture de cet auteur. Je retire de ces Chroniques l'authenticité, l'amour de cette profession tant décriée, pourtant tellement essentielle pour le bien de nous tous. Un Grand Monsieur que je continuerai à lire et que je remercie... même si certaines histoires m'ont prises aux tripes.
À lire absolument ! Surtout pour les ceusses qui dégoisent sans imaginer combien c'est comme qui dirait un véritable sacerdoce que ce métier.

 

Commentaire Amazon de Alain le 20/11/2017 à propos de Du soleil vers l'enfer

Emma ou la descente aux enfers

Très bon roman policier d'Éric Oliva. Livre agréable à lire du fait de la longueur des chapitres (plutôt courts). De nombreux personnages apparaissent antipathiques dans ce livre et on ne peut que se réjouir de leur fin tragique.  Suite au décès de son mari et la perte de son travail Emma se retrouve aux portes de la précarité, elle accepte alors un travail qui l’emmènera aux portes de l'enfer, dure sera la chute pour elle. Lucas un capitaine de police dévoué et tenace arrivera t-il à la sortir de cette mauvaise passe. Enfin Martine une nourrice des plus dévouée s'occupera des deux enfants d'Emma sans jamais la juger.

Commentaire Amazon de La forêt des livres le 12/05/2017 à propos d'Une vie de flic

Tout est dit dans le titre, la vie d'un flic, Éric OLIVA a travaillé plusieurs années en région parisienne, et il décrit des scènes de vie. Ce n'est pas un roman, mais c'est bien plus que cela. J'adore le style d'Oliva, drôle, bien écrit. Les anecdotes sont poignantes, car vraies. J'ai passé un excellent moment, et je recommande vraiment cet ouvrage. Pour une fois, qu'un fonctionnaire de police en activité, actuellement affecté en police judiciaire à Nice nous livre les dessous de son métier, les bons côtés comme les mauvais, les incohérences du système.
Écrivant moi-même des polars, j'ai souri. Ah ! Si mon inspecteur Bourgnon avait pu rencontrer Éric …

Commentaire Amazon du 25/10/2017 à propos de Du soleil vers l'enfer

Un polar addictif

Un polar passionnant qui nous entraine dans in tourbillon incessant de rebondissements. Je le conseille vivement à tous ceux qui aiment lire des thrillers.

Commentaire Amazon de Muriel Koscielniak le 30/09/2017 à propos de Du soleil vers l'enfer

Criant de vérité! Tenue en halène du début à la fin. Envie de meurtres! Heureusement que tout finit bien, sinon, j'aurai pleuré!! J'adore l'écriture de cet auteur. Je le recommande les yeux fermés.

Et de la même lectrice le 04/09/2017 à propos de Mrs Meredith Brown !!!

Quelle chance de travailler et d'écrire des histoires passionnantes. Quad j'ai vu la présentation des personnages, je croyais me perdre! Dès les premières pages, on a du mal à s'arrêter pour connaître le déroulement. J'ai beaucoup aimé, et j'en ai d'autres à lire. Merci Eric pour ces bons moments.

Commentaire Amazon de Malia Rigazzo le 30/07/2017 à propos d'Une vie de flic

Ce livre a été un très bon moment de lecture, permettant de plonger dans l'intimité d'une vie de "flic" qu'on ne connaît pas forcément, avec ses bons côtés et ses travers. J'ai vite été transporté par les petites nouvelles, parce qu'elles contiennent toutes un quelque chose d'attachant et de profondément humain.
"Le bouquin aurait fait 500 pages ou plus, on n'aurait été ni lassé ni ennuyé" pour reprendre les mots de Michele Kormann dans un commentaire, et que je partage pleinement.

Commentaire Amazon de Nini le 22/03/2017 à propos de Mrs Meredith Brown

Merci pour cette superbe intrigue, une histoire bien ficelée où votre métier est bien présent. J'ai beaucoup apprécié la page aide-mémoire des différents personnage, je trouve cela très judicieux ainsi on ne perd pas le fil de l'enquête qui nous entraîne de Londres à la côte d'azur avec un petit détour au Pérou. Franck est très attachant dans sa quête de vengeance....mais je ne peux tout dire 😜 à votre tour de découvrir ce livre très attachant que vous ne lâcherez qu'à la fin avec le regret de l'avoir déjà fini.

Commentaire Amazon de Claire G. le 27/03/2017 à propos de Mrs Meredith Brown

Loin d'être un thriller, il s'agit bien là d'un roman policier.
On se laisse transporter dans l'histoire et, au milieu des meurtres, on visite le Vieux-Nice et Londres. L'histoire est prenante et, au fur et à mesure, on s'attache aux personnages. Un très bon moment de lecture !!!

Et de la même lectrice le 18/04/2017 pour Une vie de flic !!!

Une incroyable promenade au cœur de la vie d'un flic. Des chroniques qui touchent, secouent, plaisent ou agressent, sans jamais laisser indifférent. Un roman à avaler et un bêtisier à savourer. Sans hésitation

Commentaire reçu de Pascal le 20/09/2015 à propos de Du soleil vers l'enfer

Eric !!!! Merciiiiii ... Mieux vaut tard que jamais ! J'ai profité d'un week-end enfin relax pour me délecter en - de 24h de ton œuvre ( oui oui, je n'exagère pas !) "du soleil vers l'enfer" ! Je me suis régalé et je te félicite respectueusement ! Quel bonheur !!!!! Déjà, ce soir, au Stade Louis II, j'ai fait l'éloge de ton écriture et la promotion de ton livre ! J'ai hâte de passer au second ... Mes plus sincères et amicales salutations

 

Commentaire reçu de Jacqueline le 06/09/2015 à propos de Du soleil vers l'enfer

Vous êtes un écrivain de "grands polars". La plume est parfois virulente, poétique, vivace, humoristique. Je l'ai lu avec avidité et impatience. Je suis de suite dans le vif du sujet, pas de fioriture, mais des "gifles" "des claques". C'est excellent. Vous décrivez très bien le jargon judiciaire, en faisant un travail de fourmi. "On vous suit, on est à l'écoute", on vit votre expérience. J'entends aussi dans ma tête l'accent typique" des beurs" qui font la loi. Cette fille fragile comme une feuille de papier froissée. J'ai frémis pour elle. Franchement, je vous félicite, c'est excellent. Continuez à écrire.

 

Commentaire reçu de Sabrina le 30/06/2015 à propos d'Une vie de flic

« Chroniques d’une vie de flic » Exercice difficile, mais néanmoins réussi, que de faire découvrir le quotidien d’un flic. Nous savons tous qu’il existe un décalage entre la théorie et la pratique et que l’expérience naît sur le terrain… Policiers, Flics, Gendarmes ne sont pas des métiers en ce qui me concerne, ce sont des vocations tout comme les Médecins, les Avocats. Ces branches professionnelles ne comptent pas leurs heures de travail, ils sont au service des personnes. Parfois détesté, parfois admiré. La première question qui me vient après cette lecture : qu’apprennent-ils à l’école de Police ? Le Code Pénal j’imagine, et puis ? J’ai vraiment eu le sentiment que « les bleus », étaient balancés dans la cage aux lions. Ma deuxième question : comment font-ils pour gérer émotions, traumatismes, douleurs psychologiques, idéal mis à mal ? Ce côté du métier m’a manqué même si j’ai bien compris que ce n’était pas le but premier de l’auteur. Peut-être que la réponse se trouve dans ces pages dévorées en quelques jours. Cloisonner ce qu’ils vivent au boulot et leur propre vie… Ce que je retiendrai est la confiance en ses collègues, la routine inexistante et l’humour.

 

Commentaire reçu de Ariane le 06/06/2015,  à propos d'Une vie de flic

Moi j'utiliserai d'autre terme. Pudeur, finesse, humour. Loin des stéréotypes du "flic, du keuf" qu'il soit américain ou français, cet auteur je me le représente comme la finesse d'Hercule Poirot, la ténacité d'un Holmes et la vérité crue d'un Vidocq.
Ce livre est à lire absolument, car vous pourrez sourire, rire, être ému et surtout, lisez ce livre

​​Commentaire reçu de Alexandra le 16/04/2015,  à propos de Du soleil vers l'enfer

 

​Bonjour Eric, J'ai fait votre connaissance lors du salon de Hyères. Ce qui a attiré mon attention est dans un premier temps la couverture et l'envie d'aller plus loin. Vous m' avez interpellée en me vantant votre écriture et l'histoire que je pouvais découvrir...... Je me suis laissée tenter et je vous avoue que j'ai lu votre livre en même pas 2 jours, impossible de le lâcher. Vous avez eu raison lors de votre dédicace de mettre "une nouvelle lectrice"....... Je vais acheter les autres dans la foulée. C'est bien écrit, on se demande ce qui est vrai ou pure fiction. J'ai adoré, merci pour ce bon moment. A priori, votre premier roman mélange plongée et affaire policière : plongée ma passion. Ça promet une bonne lecture. Au plaisir de vous lire. Alexandra

 

Commentaire reçu de Sabrina le 16/04/2015,  à propos d'Une vie de flic

Bonsoir Eric, Tout d’abord merci, merci pour ces “Chroniques d’une vie flic“ qui m’ont accompagnées dans les salles d’attente de services hospitaliers et ont ainsi réussi à pouvoir m’évader de cet univers aseptisé. En refermant ton ouvrage, je me suis dit que, grâce à tes tranches de vie professionnelle, j’ai renoué avec l’Autorité, moi la rebelle, surtout sur les routes, et surtout en moto… Il est vrai que personne, sauf celui qui le vit vraiment de l’intérieur, ne peut comprendre cette dure réalité du métier que tu dépeins de façon toujours aussi incisive et objective. L’on te suit à travers tes enquêtes, l’on éprouve tous tes ressentis face à l'horreur, et l’on rage contre cette Justice si lente et aux terribles inepties… J’ai aussi pris conscience de cette solidité dont il faut faire preuve, de cette grande force psychologique qu’il faut avoir pour affronter tous ces drames qui se jouent, ton univers quotidien, ta réalité d’homme de terrain, qui sont faits de larmes et de sang mais également de rires et de partages. Tout est dans l’émotion contenue, la pudeur, sans oublier cet humour qui te caractérise. Simplement chapeau bas à toi et aux tiens, à cette belle solidarité, sincère et entière, qui vous lie. Sans oublier la préface courageuse et ô combien lucide de Marc la Mola. J’ai un grand respect pour l’homme de paix que tu es et une toute aussi grande estime pour l’homme de plume… Merci de nous offrir cette part de toi-même.

 

Commentaire reçu le 15/04/2015,  à propos d'Une vie de flic

Bonjour, je suis la collègue de Toulon qui vous a pris Chroniques d'une vie de flic lors de la fête du livre à Hyères. J'ai terminé votre œuvre en deux bouchées... un peu sur mes gardes concernant les écrits sur notre profession. J'ai finalement lu sans retenue vos lignes. Des interventions très variées bien racontées, les sentiments bien décrits, les décors plantés , les personnages, tout y est. Même ayant connu la sd ou la bac vous n'oubliez pas la ps, et c'est chose rare lorsqu'un collègue monte dans les "étages"... Ce livre j'aurai pu l'écrire tant j'y reconnais notre quotidien. Merci pour cet agréable moment de lecture. Vous exercez toujours ? Ma prochaine victime sera Du soleil vers l'enfer. Bonne prochaine écriture à vous.

Commentaire de Barbara, le 17/03/2015,  à propos d'Une vie de flic

 

Bonsoir Eric. Eh bien voilà, je viens déjà de refermer votre livre .. Que vous dire à part que j'ai beaucoup aimé vos différents témoignages même s'ils étaient choquants tels "la soirée mouvementée" ou horribles tels "à en perdre la boule", que j'ai été touchée par "Patricia" et tellement bouleversée par l'histoire de Gaël ... Que toutes vos histoires sont marquantes, tantôt dérangeantes, tantôt attachantes, que vous et vos collègues avez beaucoup de mérite .. J'ai beaucoup aimé votre épilogue qui est hélas tellement vrai et beaucoup ri grâce à votre bêtisier J'ai donc eu une fois de plus énormément de plaisir à vous lire et conclurai en vous disant "vivement le prochain !" Un grand merci aussi à vous et vos collègues en tant que flics pour ce don de soi dont vous faites preuve tous les jours A très bientôt. Barbara

 

Commentaire de Pierre  à propos d'Une vie de flic (achat librairie Vauban) :

Bonjour, flic à la retraite je me suis retrouvé dans la lecture de ton livre parce que je sais ce que j'y recherche : Une ambiance, un état d'esprit dont j'ai du mal à me défaire. J'ai apprécié ton livre car il parle de ce que je connais déjà et il m'a transporté quelques années en arrière où j'étais encore en activité. J'ai patrouillé dans les pages de ton livre et avec mon pouvoir imaginaire j'étais à tes côtés dans le récit de tes missions. Continue à être un veilleur et un passeur de mémoires, car il faut écrire pour ne pas oublier la mémoire et l'histoire de la police. Merci. Amitiés sincères.

Commentaire de Joffrey à propos de Du soleil vers l'enfer : (Salon de Pertuis)

​Bonsoir,

J'ai adoré votre livre " Du soleil vers l'enfer ", une très belle histoire !

C'est ma mère qui est venue à Pertuis et qui a acheté votre livre, dédicacé en plus, et qui me l'a fait découvrir.

Je ne lis pas, mais on peut dire que celui-ci m'a redonné goût à la lecture !

On s'identifie aux flics, on ressent ce qu'ils ressentent et c'est ce fil rouge qui m'a tenu tout le long, un vrai régal !

 

Commentaire de Gisèle à propos de Du soleil vers l'enfer : (Salon de Toulon)

Eric, depuis que j'ai commencé ton bouquin, je peux plus le lâcher (mais c'est bon ), sauf quand j'y suis contrainte. Si j'avais eu un peu plus de temps et de tranquillité, c'est le genre de livre que j'aurais fini en une nuit !!! Suspens très bien mené... J'adore quand je suis bien dans un bouquin. En plus, en ce moment, la phase "lecture" c'est vraiment le meilleur moment de la journée !!! Elle me fait de la peine ton héroïne (sans jeu de mots ! lol)

 

Commentaire d'Alexandra le 18 octobre 2014 à propos de Du soleil vers l'enfer : (Salon de Mouans-Sartoux)

Bonjour Mr Oliva,
Juste pour vous remercier d'avoir écrit un roman aussi passionnant et près de  la réalité des enquêtes judiciaires auxquelles vous êtes confrontes chaque jour: le trafic des stupéfiants.
Vous avez réussi a envoûté le lecteur jusqu'au bout, toujours près à dévorer  la page suivante.
J'ai beaucoup aime votre rôle Mr Mancini qui sauva une pauvre femme d'un "homme, dépossédé de tout discernement, au cœur d’une quête dominatrice effrénée, qui prenait possession de sa chose" phrase qui marque beaucoup votre livre.
Cordialement, Alexandra.

 

Commentaire Book-Node sur Mrs Meredith Brown.

​Comme le 1er roman, ce second est un polar de suspense et de réalisme.
L'auteur réussi à merveille à nous entrainer dans le milieu judiciaire. Une touche d'émotion que nous découvrons crescendo et qui m'a bien touchée et j'ai réellement apprécié.
C'est avec enthousiasme que j'ai suivi cette enquête et les vies des personnages tous aussi attachants les uns que les autres. Il est difficile d'en dire plus et ne pas spoiler, mais, assurément, c'est un livre à lire, et même à relire !

 



 

 

 

 

 

MES ROMANS

FOLLOW ME

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • c-youtube

© 2013 by ERIC OLIVA

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now